top of page

     Nous avons réalisé un sondage auprès des élèves de l'UTC pour mieux comprendre leur rapport au tatouage. 

Vous pouvez retrouver ci-dessous une synthèse des réponses collectées.

L'ensemble des personnes ayant répondues au sondage sont tatouées et seulement un tiers d'entre elles ne possèdent qu'un seul tatouage.

Parmi nos témoins 50% associent leurs tatouages à une étape importante de leur vie, 40% ne voient pas de signification et 10% font un lien avec leur vie mais pas pour tous leur tatouages.

Il ressort que le tatouage a aider à dépasser des étapes difficiles de leur vie telles que : 

  • une déception amoureuse

  • une vision très négative de son corps

  • la perte d’un proche

  • le départ d’un pays natal

Le tatouage à permis à la moitié des personnes d'augmenter leur confiance en eux et leur estime personnelle. 

En ce qui concerne l'effet thérapeutique du tatouage, nous avons posé la question suivante dans le sondage:

Penses tu que le tatouage a des bienfaits thérapeutiques sur les personnes tatouées ?

 

Voici quelques exemples des réponses

Tout à fait ! Boost de confiance en soi, et cela peut aider des gens à surmonter un événement difficile, un deuil par exemple grâce à un tatouage commémoratif

 

Je pense que oui. Je pars de mon expérience mais je pense que le tatouage peut être une façon de marquer de manière indélébile un passage de notre vie qui nous a fait grandir par exemple, de manière implicite souvent mais qui peut nous permettre de tourner la page ou de d’affirmer le fait qu’on ait tourné la page. Plus généralement, le tatouage ayant un sens a pour moi un vertu thérapeutique dans l’effet permanent, rassurant qu’il peut avoir. Encore plus largement, je pense que le tatouage à titre décoratif peut avoir un rôle dans l’appropriation de son corps. Aussi un exemple qui me passe par la tête est le tatouage de téton de certaines femmes ayant eu une ablation du sein* suite à un cancer par exemple. Je pense que c’est un moyen pour elles (je veux pas parler à leur place c’est une hypothèse à creuser) de se réapproprier une partie de leur corps qui leur a été enlevé par la maladie.

*(détails du tatouage de tétons dans sur la page "Articles")

 

Oui je pense que c'est un art corporel qui peut porter énormément de signification (au-delà du motif même) pas besoin que le motif soit signifiant en soi. Le moment du tatouage même peut être méditatif, et le moment de cicatrisation peut être lié à des doutes, remords. Le processus peut être réflexif en tant que réappropriation de son "nouveau" corps. Ensuite une fois cicatrisé et intégré au corps, le tatouage apporte une nouvelle perception de soi même. Ça peut être un événement marquant une nouvelle étape, et sa radicalité oblige à remettre des choses en question et à en apprendre plus sur soi. On imprime sur nos corps une marque de nous même à un instant T de notre vie et le voir tous les jours peut aussi aider à évoluer. Mais le tatouage peut aussi être porteur d'émotion négative et dans ce cas j'ai du mal à réaliser les conséquences et si il peut y avoir des effets anti thérapeutiques.

Je pense que oui dans certaines circonstances un tatouage peut aider à avancer. Je ne saurais pas vraiment expliquer pourquoi mais oui.

 

Non je pense qu’il a plus un aspect symbolique qui te permet de t’exprimer mais pas forcément thérapeutique

 

Pas forcément, mais ça ne m’étonne pas qu’on puisse voir un tatouage comme quelque chose de « beau » et artistique, qui puisse faire en sorte qu’on s’aime mieux avec que sans. Ça rempli un petit vide sur notre corps qui nous permet de se concentrer plus sur le tatouage en question que sur un complexe (cicatrice, pilosité,…)

J’aurais rajouté dans la catégorie « le tatouage est… », j’aurai mis le tatouage est un symbole d’acceptation de soi et de son corps ❤️

Lien vers le détails des réponses au sondage:

https://docs.google.com/forms/d/1xTYk5-yxZC6I5F6ZGzu7aSZwYjHNgwLew8rn1HPxNHg/edit?ts=646dd961  

bottom of page